Cannibales en costume, rencontre-débat avec David Courpasson

Dans le cadre de notre cycle de rencontres-débats sur les enjeux et les problématiques actuelles du travail, nous recevons le sociologue David Courpasson, professeur à l’EM Lyon et à l’université de Cardiff (Royaume-Uni), pour échanger autour de son ouvrage Cannibales en costume. Enquête sur les travailleurs du XXIe siècle (‎ LES PEREGRINES, 2019).

Un cannibale peut-il porter un costume ?
Cette question, d’apparence saugrenue, permettrait pourtant pour notre invité d’expliquer « le carnage social à l’œuvre depuis des décennies dans les bureaux et ateliers que nous fréquentons quotidiennement » : plus encore que l’usine sale et bruyante d’hier, la start-up bouillonnante et l’entreprise d’aujourd’hui « forment un univers où tout le monde mangerait tout le monde, où les salariés se dévoreraient entre eux et se dévoreraient eux-mêmes ».

« Au point que des gens ordinaires basculent dans l’indicible, en acceptant, voire en provoquant le sacrifice de leurs collègues » – pour rester eux-mêmes dans la course ?

Serions-nous devenus des cannibales en costumes ?

David Courpasson nous pose la question : « beaucoup s’effondrent ; d’autres bricolent, s’arrangeant pour retisser quelques liens de solidarité, comment re-penser une frontière entre une barbarie, un cannibalisme qui semblent inéluctables et une cohabitation néanmoins nécessaire, plus pacifique entre les hommes ? »

Venez en débattre avec nous à l’occasion de cette rencontre-débat en partenariat avec le LEST et les Masters RH de l’Université Aix-Marseille (Faculté d’Economie Gestion).

Cette conférence-débat est gratuite et ouvert à toutes et tous.
Merci de vous inscrire en ligne pour des raisons logistiques.

FEG – Site Ilot Bernard Dubois (IBD)
5-9 bd. Maurice Bourdet
Marseille 1er arrondissement

Tel : 04 13 55 13 46

Quand les « relations sociales » sont un travail (rencontre-débat)

Cette conférence-débat est organisée en partenariat avec les Masters RH de la Faculté d’Economie Gestion de l’Université Aix-Marseille et le LEST (Laboratoire d’Economie et de Sociologie du Travail).

Notre invitée, Chloé Biaggi, est docteure en sociologie politique au Centre Maurice Halbwachs.

En dépit de la visibilité médiatique de la figure du DRH et des débats contemporains sur le « dialogue social », les chercheur.e.s en sciences sociales ont peu étudié les professions et les travailleur.e.s de la gestion des ressources humaines (GRH).

Qui sont ces professionnel.le.s de la GRH ?
Quelles sont leurs trajectoires de formation et d’emploi ?

Chloé Biaggi examinera avec nous ces questions, auxquelles elle s’est intéressée dans le cadre de sa thèse de sociologie. Cette conférence sera l’occasion de revenir sur la diversité interne du groupe professionnel des travailleur.e.s de la GRH, traversé par des hiérarchies et des lignes de fracture, ainsi que sur ses évolutions.

Chloé Biaggi abordera également la question de la place – très paradoxale – occupée par l’activité de gestion des relations sociales dans les trajectoires et le travail des cadres de la GRH.

jeudi 14 octobre 2021, 17h30-19h

Cette conférence-débat est gratuite et ouvert à toutes et tous. Merci de vous inscrire en ligne pour des raisons logistiques.

FEG – Site Ilot Bernard Dubois (IBD)
5-9 bd. Maurice Bourdet
Marseille 1er arrondissement

Tel : 04 13 55 13 46

Evènement en ligne

Assemblée générale de l’APSE

Cette année encore, notre assemblée générale se tiendra 100% en ligne. Mais cela ne nous empêchera pas d’échanger et de réfléchir aux évolutions de l’association !

Apéro socio virtuel

Cette assemblée générale en ligne aura lieu le lundi 31 mai 2021 à 17h30.

Elle sera l’occasion :

  • d’une part de nous retrouver pour valider le rapport moral et financier 2020 ,
  • présenter un point d’étape du projet associatif et les perspectives qui se dessinent ;
  • accueillir de nouveaux administrateurs (merci de faire parvenir votre candidature en nous contactant, si vous souhaitez vous investir dans le Conseil d’Administration de l’association)
  • procéder à une modification des statuts de l’association pour poursuivre les orientations décidées par les AG précédentes et amener notamment l’APSE vers un fonctionnement d’intérêt général
  • préparer la réflexion sur les orientations à venir pour l’APSE, dans ses activités comme dans son fonctionnement interne

Cette Assemblée Générale est ouverte à toutes et tous, n’hésitez pas à venir échanger sur les orientations de l’APSE, vos idées, ou si vous souhaitez contribuer à ce projet collectif original autour de la sociologie de l’entreprise !

Attention, pour participer aux votes, vous devez impérativement avoir cotisé à l’association.
Si ce n’est déjà fait, vous pouvez (ré)adhérer en cliquant ici – jusqu’au 30 juin 2021, nous aurons le plaisir de vous offrir avec votre adhésion un exemplaire papier du hors-série de Sociologies Pratiques, « la sociologie de l’entreprise à l’épreuve des transformations contemporaines », profitez-en !

L’inscription en ligne est nécessaire pour nous permettre de vous faire parvenir les documents qui seront mis au vote lors de l’AG, et vous transmettre le lien pour rejoindre la réunion virtuelle.

En attendant les robots (rencontre-débat)

L’APSE est partenaire d’ArTLib, un collectif interdisciplinaire et international qui vise à discuter et diffuser des idées et des pratiques liées aux transformations profondes du travail et à leurs effets dans la sphère des libertés et des utopies personnelles et collectives.

A l’occasion du cycle de conférences Travail, libertés, utopies aujourd’hui, ArTLib reçoit Antonio Casilli professeur de sociologie à Télécom Paris, auteur de Les liaisons numériques. Vers une nouvelle sociabilité (2010), En attendant les robots. Enquête sur le travail du clic (2019).

Et si, comme l’énigmatique Godot dans la pièce de Samuel Beckett, les robots n’arrivaient jamais ?

Que se passerait-il si notre attente quasi- messianique de l’automatisation complète s’avérait une promesse constamment renouvelée, mais jamais tenue ?

C’est dans le domaine du travail que cette prophétie pèse davantage.

Depuis la première apparition, au XVII siècle, de la notion d’ “usine sans ouvriers” jusqu’aux grandes plateformes numériques, c’est moins un “grand remplacement technologique” qui a lieu qu’un grand encasernement du travail au sein de structures matérielles et idéologiques qui poussent à des formes de subordination et de flexibilisation de plus en plus extrêmes.

Cette situation n’est pourtant pas exempte de contradictions, de tensions et d’alternatives.

Pour accéder à la salle de conférence virtuelle : 

https://us02web.zoom.us/j/81955403584?pwd=a2lKU0swWThKd05lVDFIbnNudkNaZz09

ID de réunion : 819 5540 3584

Code secret : 572520

Coordonné par Enrico Donaggio (Professeur à l’Université de Turin, Senior Fellow de l’IMéRA), ArTLib collabore avec l’ APSE, le LEST, le CGGG, le CEREQ, le Centre Norbert Elias, l’IPDT de Paris, le CRTD-CNAM, Acante, le LaSSA, Inter-Made, ainsi qu’avec des experts et des artistes indépendants liés au monde du travail

Affiche vive le travail Arte

Vive le travail ! (avant-première)

L’APSE vous propose de participer mardi 20 avril 2021 à 18H à l’avant-première du film en deux parties « Vive le travail » (Marianne Lère) qui sera diffusé prochainement sur Arte.

Commentée par les sociologues Sarah Abdelnour, Jutta Allmendinger, Anke Hassel, Delphine Serre et Jamie Woodcook, l’économiste Thomas Coutrot et le philosophe Alexis Cukier, cette série d’attachants portraits illustre les multiples manières dont les conditions du travail se sont continûment dégradées au détriment des plus fragiles qui se protègent et/ou résistent, avant d’esquisser des pistes prometteuses pour un hypothétique «monde d’après», où le soin des autres et de la nature pourraient supplanter la rentabilité dans l’organisation du marché du travail. Bon sens ou utopie ?

La bande-annonce est disponible sur le site Arte.tv, en cliquant ici.

Comment participer à cette avant-première ?

Tout d’abord, visionnez les 4 premiers portraits de travailleurs de ce film sur la plateforme Vimeo via ce lien, avec le mot de passe PREMIERE (en majuscules). (durée, environ 40 minutes)

Puis connectez-vous mardi 20 avril à 18h via le logiciel Zoom :

https://us02web.zoom.us/j/81062101971?pwd=NDJNbmgyeGdyRVhhQ1pkZzk1cENkdz09

ID de réunion : 810 6210 1971
Code secret : 590919

Vous rejoindrez alors le débat avec les sociologues Sarah Abdelnour et Delphine Serre, l’économiste Thomas Coutrot et le philosophe Alexis Cukier.

Le travail en misarchie. Une utopie pragmatique

L’APSE est partenaire d’ArTLib, un collectif interdisciplinaire et international qui vise à discuter et diffuser des idées et des pratiques liées aux transformations profondes du travail et à leurs effets dans la sphère des libertés et des utopies personnelles et collectives.

A l’occasion du cycle de conférences Travail, libertés, utopies aujourd’hui, ArTLib reçoit le 8 avril 2021 à 17h30 Emmanuel Dockes, professeur de droit à l’Université Paris Nanterre, auteur de Voyage en misarchie. Essai pour tout reconstruire (2017), Droit du travail (2017).

Travail en misarchie (affiche)

La misarchie est un gros bricolage, imparfait, pragmatique, qui dessine une sorte d’hyper-démocratie écologique, dans laquelle on s’est débarrassé de l’Etat, du capitalisme et du productivisme, tout en essayant de conserver les fonctions bien utiles que ces monstres procurent.

Il s’agit de penser la disparition de l’Etat, sans supprimer l’impôt, les services publics, ni même la police, ou de supprimer le capitalisme sans supprimer la liberté d’entreprendre, la monnaie, ni même la propriété, ou encore de supprimer le productivisme tout en conservant la marché et même un petit consumérisme pas désagréable.

Quels sont la place et le destin du travail dans cette utopie?

En raison du contexte sanitaire, cette conférence aura lieu en ligne, via la plateforme ZOOM.

Pour accéder à la salle de conférence virtuelle :  https://us02web.zoom.us/j/84520319858?pwd=aEU4NWV5RFhhWVYvaU9uUE8rVXhLQT09

ID de réunion : 845 2031 9858

Code secret : 678080

Coordonné par Enrico Donaggio (Professeur à l’Université de Turin, Senior Fellow de l’IMéRA), ArTLib collabore avec l’ APSE, le LEST, le CGGG, le CEREQ, le Centre Norbert Elias, l’IPDT de Paris, le CRTD-CNAM, Acante, le LaSSA, Inter-Made, ainsi qu’avec des experts et des artistes indépendants liés au monde du travail.

X
X
X
X